Mémoires d'un pays
Episodes Série Home


General History

 

Henry de Puyjalon

Le comte Henry de Puyjalon, aristocrate breton, avait une passion sans borne pour la nature et la chasse. Attiré au Québec par les histoires sur les grands espaces canadiens, il est arrivé dans notre province en 1872. En 1880, il est devenu inspecteur général provincial des activités de chasse et de pêche et s'est établi sur la Côte-Nord. Son goût de la solitude et de l'aventure en ont fait le gardien de phare parfait de l'Île au Perroquet (1888).

M. de Puyjalon a été tour à tour fonctionnaire, naturaliste, écrivain, chasseur et le premier auteur à donner une description exacte de la vie sauvage du Nord du Québec. Dans ses nombreux ouvrages (Récits du Labrador, Guide du chasseur de pelleteries, etc.), le comte de Puyjalon a lancé, longtemps à l'avance, des avertissements clairvoyants concernant les espèces menacées d'extinction. Il a condamné les mauvaises pratiques de chasse et le braconnage et a prôné la conservation.

En 1900, Henry de Puyjalon s'est établi en permanence dans un camp qu'il avait construit sur l'Île de la Chasse. Cet aristocrate menait presque une vie d'ermite. Il a été enterré sur l'Île où, depuis 1955, une plaque commémorative évoque la vie de cet aventurier singulier.