Mémoires d'un pays
Episodes Série Home


General History

 

Directeur: Jean-François Monette

Le documentaire Henry de Puyjalon : Solitaire de la Côte-Nord, de Jean-François Monette, est une ode visuelle éblouissante à l'amour d'un Français pour les grands espaces nordiques du Québec. Attiré par les grands espaces canadiens dont il a entendu parler dans les cafés parisiens, Henry de Puyjalon a fait la traversée de l'Atlantique en 1872. Amant de la nature, il a commencé à faire de longues expéditions dans le Nord, dans l'archipel de Mingan, un collier d'îles et de récifs de calcaire. M. de Puyjalon a été mandaté par le gouvernement provincial pour effectuer des analyses minéralogiques. Plus tard, on l'a embauché comme gardien de phare de l'Île au Perroquet. Là-bas, M. de Puyjalon a fondé une famille et trouvé la paix, ainsi qu'un sens à sa vie : l'environnementalisme.

M. de Puyjalon s'est battu pour la préservation des espèces menacées d'extinction et pour la conservation de la région dans son ensemble. Il milite contre les mauvaises pratiques de chasse et le braconnage et aide les Canadiens à comprendre que les ressources naturelles ne sont pas inépuisables. Ses livres sur la vie sauvage dans le Nord ont beaucoup d'adeptes.

Le cinéaste Jean-François Monette crée un somptueux festin de paysages, de photographies d'archives et d'entrevues sur place, agrémenté des poèmes de M. de Puyjalon. M. Monette rend ainsi un magnifique hommage à un immigrant français qui était un environnementaliste clairvoyant.