Mémoires d'un pays
Episodes Série Home


General History

 

Richard Barrington Nevitt

Lors de la guerre de Sécession, Richard Barrington Nevitt a fui la conscription. Cependant, l'horreur et la brutalité de ce conflit le hanteront toute sa vie. Après avoir étudié la médecine à Toronto, le Dr Nevitt s'est engagé en 1847 comme aide-chirurgien dans la Police à cheval du Nord-Ouest afin de participer à sa grande Marche pour faire appliquer la loi dans l'Ouest. Au cours des années qui suivent, il est devenu l'un des premiers et des plus prolifiques artistes de l'Ouest canadien.

Honnête et bienveillant, le Dr Nevitt a gagné la confiance des Pieds-Noirs, qui avaient demandé à la police de les aider lorsque les bisons ont presque tous été exterminés. Il s'est fait le médecin de ce peuple. Les peintures et les lettres qu'il a envoyées à l'élue de son cœur, Elizabeth Beaty, constituent un témoignage unique de la lutte livrée pour amener la justice sur un territoire sans foi ni loi et la médecine à un peuple sans ressources.

Lorsqu'il est revenu dans l'Est pour se marier et fonder une famille, le Dr Nevitt a fondé le Toronto Women's Hospital et est devenu l'un des principaux champions de la médecine féminine au Canada. Au cours des années qui ont suivi, il a accouché des milliers de femmes et a souffert, durant la Première Guerre mondiale, d'apprendre la mort de leurs enfants, y compris celle de son propre fils. La tragédie souvent inutile de la guerre et ses souvenirs obsédants du grand territoire isolé l'ont poursuivi toute sa vie.