Mémoires d'un pays
Episodes Série Home


General History

 

Rose et Jacob Penner

Lorsque Jacob et Rose Penner ont quitté la Russie pour venir s'établir au Canada au tournant du siècle, ils n'ont pas délaissé leurs idéaux socialistes. L'ethnicité mixte de cette famille et leurs pensées politiques radicales les ont aliénés de leurs voisins du Nord de Winnipeg, des protestants de race blanche et d'origine anglo-saxonne, et leurs enfants ont essuyé le plus fort de ce sectarisme. Jacob a milité inlassablement pour faire reconnaître les droits des travailleurs. Il a organisé la grève générale de 1919 à Winnipeg. En 1933, Jacob a été élu conseiller municipal pour Winnipeg Nord, poste qu'il a conservé pendant près de 30 ans. Bien qu'il ait été emprisonné durant la Seconde Guerre mondiale pour être membre du Parti Communiste, illégal à ce moment-là, Jacob n'a jamais renoncé à son rêve de créer de meilleures conditions pour les travailleurs. Il a repris sa charge politique en 1942 et a continué à se battre pour des logements à prix modique, des installations récréatives et pour que le gouvernement fédéral mette en place un régime d'assurance-chômage.

Comme beaucoup d'immigrants, Rose et Jacob Penner sont venus au Canada en espérant y trouver la liberté politique et l'occasion de se bâtir une vie meilleure. La différence, c'est qu'ils étaient déterminés à améliorer la vie de tous les Canadiens.