Mémoires d'un pays
Episodes Série Home


General History

  HÉRITAGE

En 1986, la dictature de Duvalier à Haïti était finalement renversée. Karl Lévêque, pilier de la communauté haïtienne au Québec, a éprouvé le désir de rentrer au pays pour y secourir les plus pauvres d'entre les pauvres, ceux qui n'avaient pas pu émigrer.

Karl a cependant échoué dans son projet. Opéré pour une tumeur bénigne au cerveau, l'anesthésie a mal tourné et il est décédé, quittant beaucoup trop tôt ses compatriotes de Montréal et d'Haïti.

Le souvenir de Lévêque persiste au sein de la communauté haïtienne qu'il a créée au Québec. Les générations successives découvrent et transmettent son héritage. Le groupe rap RDPyzeurs, par exemple, l'a récemment immortalisé dans une chanson :

Qui connaît Karl Lévêque?
L'homme aux mille visages :
Ambassadeur de la communauté haïtienne de Montréal,
Il n'a pas plié l'échine,
Les hommes de Duvalier voulaient sa tête.

Né là où mes parents ont grandi;
Prières le matin, karaté l'après-midi.
Son passe-temps favori :
Restaurer au pays la démocratie.

Lévêque a impressionné Lejacques Compere qui a été hébergé par lui à son arrivée à Montréal. « C'est lui qui m'a accueilli, mais il a aussi ouvert sa porte à la communauté haïtienne et au Québec », se rappelle Compere. Ce dernier donne à Lévêque le mérite de l'avoir inspiré pour qu'il devienne un travailleur social. « Le problème dans une société multiculturelle ne tient pas à la pauvreté ou à la richesse, mais au fait qu'une personne se sente différente ou isolée. Elle pense qu'elle ne pourra jamais communiquer avec l'autre culture. C'est une erreur. Nous devons apprendre que ce qui rend les gens différents constitue une précieuse contribution et non un danger. »

Un homme de grande discipline,
Défendant courageusement ses idées,
Comme Dessaline.
Sauver les Haïtiens était son obsession,
Négocier sans concession.

Karl Lévêque était vraiment le protecteur de la communauté haïtienne au Québec. Il croyait vraiment en la mosaïque multiculturelle canadienne. Il ne voyait pas de contradiction entre sa personnalité haïtienne et sa personnalité québécoise francophone. Les deux étaient en harmonie. « Nous savons ce qu'est un Canadien français, répétait-il, mais nous ne savons pas encore exactement ce qu'est un Québécois. »

Certains parlent le français, d'autres l'anglais; certains sont nés ici, d'autres ailleurs. Ils font tous partie du Québec nouveau, y compris tous les immigrants haïtiens, ceux qui ont été acceptés après une certaine résistance, ceux qui ont rapidement fait leur marque comme médecins et enseignants de valeur et ceux qui ont suivi leurs traces. Karl Lévêque, avec sa vision d'un Québec nouveau, constitue pour tous ceux-là un exemple à suivre.

« La force dans l'unité » nous disait-il.
Il a rejoint la diaspora, malgré l'apathie.
C'est un modèle pour nos descendants,
Car nous avons presque perdu l'indépendance.


Notes En Fin De Texte:


1, 2, 4
The 1998 Canadian & World Encyclopedia
(Toronto, McClelland & Stewart, 1998).

3, 5, 6, 7, 8, 9, 10
The Haitians in Québec: A Sociological Profile,
par Paul Dejean
(Ottawa, Tecumseh Press, 1980).


précédent