Mémoires d'un pays
Episodes Série Home


General History

 

Jane Aberson

Jane Aberson était une idéaliste romantique. Elle et son mari, Bob Aberson, ont abandonné l’existence confortable et huppée qu’ils menaient aux Pays-Bas pour aller vivre dans les Indes orientales britanniques et néerlandaises, avant de trouver enfin leur éden : une cabane en rondins au fin fond du Manitoba. Dénués d’expérience en agriculture, ils ont compté sur leur esprit d’aventure. La vie austère des Prairies a fait d’eux de robustes survivants.

Mme Aberson a commencé à écrire pour arrondir les maigres revenus de la ferme. Après la Grande Crise, elle est devenue de plus en plus active des deux côtés de l’Atlantique, fondant avec son mari une coopérative de crédit à Dauphin et devenant peu à peu une ambassadrice non-officielle du Canada aux Pays-Bas. En 1991, un recueil de ses chroniques, From the Prairies with Hope, a été publié en traduction anglaise. Elle qui fut autrefois l’interprète du Canada auprès des Hollandais et qui est maintenant l’interprète des Pays-Bas auprès des Canadiens, se contenterait d’un sourire ironique en entendant le titre attribué au film, Les Abersons : Un couple à contre-courant.