Mémoires d'un pays
Episodes Série Home


English

WATARI DORI: A Bird of Passage
Biographie: Linda Ohama

Directeur

Depuis le début des années 70, l'artiste et cinéaste nippo-canadienne de troisième génération (Sansei), Linda Ohama, travaille comme visualiste, participe à des expositions et a travaillé récemment comme documentariste.

Elle a participé aux expositions suivantes : Jack Darcus and Linda Ohama (1988) à la Surrey Art Gallery, Visions of Power (Earth Spirit Festival, 1991) au Harbourfront Centre de Toronto, et Memories and Desires: Voices of Eleven Women of Culture (1992) à la Vancouver Art Gallery.

En août 1991, Linda commence la réalisation de son premier film indépendant, The Last Harvest, un documentaire d'une heure qui porte sur son héritage nippo-canadien et qui raconte sa vie dans une exploitation de pommes de terre des Prairies. Le film a reçu plusieurs prix dans le cadre de festivals internationaux du film et a été diffusé à l'échelle nationale, tant au Canada qu'au Japon.

Linda travaille actuellement à la production et à la réalisation de plusieurs nouveaux projets indépendants avec sa compagnie de production, les Harvest Productions Ltd.

En plus de son travail comme cinéaste et visualiste, elle dirige un certain nombre de conseils dont ceux de Moving Images (autrefois la Canadian Filmmakers Distributions West), de la Uzume Taiko Society (progression du taiko japonais vers une forme d'art culturel vivant) et de la National Nikkei Heritage Cultural Society (établissement d'un nouveau centre culturel communautaire nippo-japonais abritant le musée national Nikkei du Canada).

Linda a épousé le cinéaste et artiste Jack Darcus; ils ont trois filles, Kris, Kimi et Caitlin.

L'oeuvre de Mme Ohama nous ramène à nos rapports avec la nature. . . on y retrouve son attirance pour les deux cultures (orientale et occidentale), l'éternel combat qu'elle livre avant de prendre une décision et d'arr'ter son choix en vue d'une solution visuelle éclairée. Le conservateur et écrivain Bryce Kanbara présente, dans le catalogue préparé à l'occasion de l'exposition Visions of Power, un mariage par correspondance au milieu d'une nature sauvage, de rivières où foisonne le saumon, sur la côte du Pacifique. Une montagne d'or : un r've brisé, deux grandes guerres, des cauchemars de deuil non exprimés. Retour en arrière. Encore. Les années qui passent rapidement, qui défilent et prennent la forme d'une femme adulte qui porte, gravée au fond d'elle-même, l'image de sa grand-mère. . . Les deux femmes parlent une seule langue, une langue qui emportera avec elle ces longues années de silence. (Celebration of Ohama, the Artist, Roy Kiyooka, poète, écrivain, artiste)