Mémoires d'un pays
Episodes Série Home

English SOMETHING FROM NOTHING: The Shumiatcher Saga
Immigration History
PREMIÈRE IMMIGRATION JUIVE AU CANADA

Les premiers Juifs à immigrer au Canada sont arrivés au cours des années 1750. Eux aussi avaient dû camoufler, plus ou moins, leur identité juive pour être admis au Nouveau Monde. Le Canada était alors une colonie française. Par conséquent, on interdisait l'établissement des Juifs, aussi bien que de tout autre non-catholique. Certains Juifs contournaient cet obstacle en se convertissant au catholicisme (4).

Les membres de la famille Gradis figurent parmi les plus remarquables des premiers colons juifs en Nouvelle-France. D'après les historiens, cette famille juive aurait joué un rôle central dans l'approvisionnement de la colonie avant qu'elle ne passe aux mains de l'Angleterre. La famille Gradis possédait une flotte de navires qui faisaient l'aller-retour entre l'Amérique et la France, transportant nourriture, fournitures et munitions, grâce auxquels les colons ont pu s'armer et se nourrir pendant leur lutte pour défendre la colonie (5).

Toutefois, les allégeances politiques des Juifs étaient aussi variées que celles observées dans n'importe quel autre groupe. La famille Gradis appuyait la France, tandis qu'un autre Juif, Alexander Schomberg, était commandant dans la marine britannique. L'identité juive de Schomberg aurait bien sûr été cachée -- seuls des chrétiens étaient autorisés à servir dans la marine britannique. La frégate de Schomberg, la Diana, était présente lors de l'attaque de Québec, qui a débouché sur la bataille des Plaines d'Abraham, où la colonie française est tombée aux mains de l'Angleterre.

La vague la plus importante de Juifs à choisir de s'établir au Canada s'est produite à l'arrivée du général Jeffrey Amherst en 1760. La plupart de ces nouveaux colons juifs émigraient des États-Unis et se sont établis dans des centres urbains, principalement à Montréal. Selon le recensement de 1831, la population du Haut-Canada et du Bas-Canada comptait 197 Juifs. En 1851, ce nombre était passé à 451. La plupart d'entre eux appartenaient à la classe moyenne et était instruits; commerçants, ils contribuaient au développement économique du pays (7).

De 1850 à 1900, la plupart des immigrants juifs venaient d'Europe (8). Durant cette période, environ 15 000 immigrants juifs sont arrivés au Canada. En 1909, la famille Shumiatcher faisait partie de la vague de 120 000 Juifs qui sont venus au Canada de l'Europe de l'Est entre 1900 et 1920. De 1920 à 1940, 60 000 autres Juifs ont immigré au Canada, et de la Seconde Guerre mondiale aux années 1980, 135 000 de plus. Ces derniers provenaient surtout des États-Unis, de l'Afrique du Nord et du Moyen-Orient (9).

D'après le recensement de 1991, la population juive au Canada totaliserait aujourd'hui environ 356 000 personnes. Les plus grandes concentrations de Juifs se trouvent à Toronto (162 000), à Montréal (98 000) et à Vancouver (25 000). Les Juifs continuent d'immigrer au Canada : 30 000 d'entre eux seraient arrivées au pays de 1981 à 1991 (10).

NOTES EN FIN DE TEXTE:
4,5,6 - A Coat of Many Colours, Two Centuries of Jewish Life in Canada, par Irving Abella(Toronto: Lester & Orpen Dennys Limited, 1990).

7,8 - The Canadian Encyclopedia, James H. Marsh, ed.(Edmonton: Hertig Publishers, 1988)

9,10 - The 1998 Canadian & World Encyclopedia(Toronto: McClelland & Stewart, 1998).

précédent - - prochaine