Mémoires d'un pays
Episodes Série Home

English SOMETHING FROM NOTHING: The Shumiatcher Saga
Immigration History
L'EXPÉDITION DES SHUMIATCHER

Il y a presque quatre-vingt-dix ans, Judah et Chasia Shumiatcher, les principaux personnages de l'épisode Smithbilt, un héritage se transmet, arrivaient au Canada de Gomel, en Russie. Leur départ de Russie a dû être des plus déchirants. La famille y gagnait bien sa vie et y avait de profondes racines. Mais elle était de plus en plus confrontée à l'hostilité, aux préjugés et au harcèlement. Des émeutes antisémites, des « pogroms », étaient organisées dans leur village deux ou trois fois par année. Ces pogroms avaient commencé dans l'empire russe au début des années 1880. Ils prenaient la forme d'attaques organisées et violentes contre les quartiers juifs. Les Juifs étaient victimes d'agressions horribles, de viols, de meurtres, de pillage et de destruction (1).

Fuyant leur patrie, les Shumiatcher ont joint le mouvement de migration de masse qui a commencé durant des années 1880 et qui a duré jusqu'à la Première Guerre mondiale (2). Judah Shumiatcher et le deuxième de ses fils, Morris, ont quitté la Russie en 1909, et le reste de la famille les a suivis deux ans plus tard. C'est Morris qui a eu l'idée de venir au Canada. Il avait vu des annonces invitant des colons juifs à venir dans l'ouest du Canada, où ils pouvaient acheter des terres à bon marché avec l'aide d'organisations de bienfaisance juives. L'Association de colonisation juive du Canada et la Société d'aide aux émigrants juifs avaient effectivement été créées pour aider les immigrants juifs à s'établir dans leur nouveau pays (3).

Quand Judah et Morris sont arrivés au Canada, ils se sont inscrits pour obtenir une terre à Rumsey, en Alberta. La langue posait un problème, il ne pouvait pas communiquer très bien avec l'agent du gouvernement qui enregistrait leur nom. « Pourquoi pas un nom plus simple, qui commencerait aussi par un 's' », demanda l'agent, « Que pensez-vous de 'Smith'? » Judah et Morris se sont entendus pour 'Smith', et comme bien d'autres immigrants, ils ont recommencé leur vie au Canada, munis d'un nouveau nom qui masquait leur héritage juif.

NOTES EN FIN DE TEXTE:
1,2 - The 1998 Canadian & World Encyclopedia
(Toronto: McClelland & Stewart, 1998).

3 - A Coat of Many Colours, Two Centuries of Jewish Life in Canada
par Irving Abella (Toronto: Lester & Orpen Dennys Limited, 1990).

précédent - - prochaine